Édito de Votre Semaine

En Jésus ressuscité, soyons pierres vivantes !

L’incendie ce lundi saint de Notre-Dame de Paris a suscité dans le monde entier une émotion bien légitime. Il n’est pas sans rappeler ceux survenus en janvier 1972 à la cathédrale de Nantes et, plus récemment, à la basilique Saint-Donatien-etSaint-Rogatien en juin 2015.
Les réactions à ces événements dramatiques disent l’attachement du plus grand nombre à ces édifices dont la majesté et la beauté ont été conçues pour rendre un culte à Dieu en même temps qu’à témoigner de sa grandeur. Leur permanence dans l’histoire des hommes, leur caractère intemporel cherchent à affirmer la solidité de la foi que nous proclamons en Jésus, mort et ressuscité pour nous.
Interprétant le psaume 117, psaume pascal s’il en est, saint Pierre écrit : Jésus « est la pierre vivante rejetée par les hommes mais choisie et précieuse devant Dieu » (1 P 2, 4). Il nous invite à saisir que nos édifices de pierres n’acquièrent de valeur dans l’ordre de la foi que s’ils sont non seulement maisons de prière mais encore plus les lieux où s’assemblent les « pierres vivantes » appelées à entrer « dans la construction de la demeure spirituelle » (1 P 2, 5) qu’est l’Église de Jésus Christ.
C’est sur lui, Jésus, que nous sommes appelés à bâtir nos existences. C’est sur lui, le Christ, que nous devons construire la vie de nos communautés. C’est lui, le Crucifié -Ressuscité, qui fait de nous les membres vivants de son Corps. En lui nous sommes « une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que [nous annoncions] les merveilles de celui qui [nous] a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 P 2, 9).
Ces merveilles, qu’elles sont-elles ? Nul besoin de chercher au loin, ni de recourir aux récits miraculeux pour les découvrir. Les yeux de la foi, celle de tous les jours, nous donnent à les voir à travers des réalités apparemment banales. Ces dernières semaines m’ont donné d’en être témoin. Parmi d’autres, je rends grâce pour quelques-unes
Celle d’un témoignage d’enfant à l’école de Corsept où Servane et moi répondions aux questions nombreuses des élèves sur Jésus. À l’interpellation de l’institutrice aux trois catéchisés de la classe sur ce qu’ils vivaient, l’un d’entre eux a su avec ses mots annoncer les merveilles de Dieu dans sa vie, suscitant chez certains de ses camarades le désir de participer à la catéchèse ou encore aux vacances avec Jésus. Pour cette merveille, alléluia !
Celle de « Oui » donnée suite à des appels adressés pour telle ou telle mission paroissiale. Pour cette merveille, alléluia !
Celle de réconciliations opérées dans le cœur de beaucoup par le sacrement du pardon à l’approche de Pâques. Pour cette merveille, alléluia !
Celle encore de ces jeunes confirmands en pèlerinage à Lourdes qui reviennent sur nos paroisses, dans leurs familles avec au cœur un enthousiasme et une foi renouvelée, revigorée. Pour cette merveille, alléluia !
Celle encore de l’annonce, toujours à Lourdes, de l’ordination le 23 juin prochain de deux prêtres : Thomas Cruchet, et bien sûr Nicolas Harel, de Paimboeuf, bien connu ici. Pour cette merveille, Alléluia !
Alléluia, loué soit Dieu, pour ces merveilles : celles de ces « pierres vivantes » qui, mettant leur foi en Jésus mort et ressuscité, deviennent les témoins dont l’Église a besoin pour que soit annoncé au monde l’Évangile du royaume de Dieu.
             Père Sébastien Catrou, votre curé

 

 


Retrouvez un édito – cliquez –


« Extraits »  Prière du Pape François pour tous les migrants (Ile de Lesbos)
« Dieu de Miséricorde, Père de tous les hommes,
réveille-nous de notre sommeil d’indifférence !
Ouvre nos yeux à leur souffrance,…
…Puissions-nous partager avec eux les bienfaits
que nous avons reçus de ta main,… »


Liens

Saint Père en RetzFrossayChauvéLa SicaudaisSaint ViaudSaint BrévinLa chapelle Saint Louis de l’OcéanCorseptPaimboeuf