Édito de Votre Semaine

Merci Seigneur et merci à tous !

Il y a dix ans, l’Évangile du jour de l’installation du nouvel évêque de Nantes était celui de la guérison de l’aveugle Bartimée. Il crie vers Jésus : « Aie pitié de moi ! Fais que je voie ». En arrivant dans le diocèse, je me suis identifié à Bartimée : « Fais que je voie ! Fais que je voie ta présence, ton visage, ton action dans l’Église qui est à Nantes ! » Dix ans après, je veux avec vous rendre grâce !

Quelques jours avant Noël, nous relisons l’Évangile de la Visitation : deux femmes enceintes se rencontrent. Traversant les montagnes de Judée, Marie est à la fois heureuse d’avoir été choisie et préoccupée de la manière dont sa cousine va l’accueillir. Et voilà la joie de la rencontre : Élisabeth, remplie de l’Esprit-Saint, confirme Marie dans sa mission. Elle parle de la « mère de mon Sauveur » (Lc 1, 43).

Il y a eu tant de visitations dans le diocèse ! J’en suis un témoin reconnaissant !

• Témoin des rencontres entre catéchumènes, confirmands, adultes ou jeunes et leurs accompagnateurs ou formateurs. Qui évangélise l’autre ? Tant de fois, ceux qui se préparent à un sacrement nous encouragent dans notre foi !

• Témoin des rencontres entre personnes malades, handicapées, en situation de précarité et les membres d’associations et aumôneries : qui réconforte l’autre ? Souvent, c’est un bel échange de cadeaux réciproques.

• Témoin des liens entre enfants, jeunes et leurs aînés, parents, enseignants, animateurs, directeurs, aumôniers dans les écoles catholiques, les mouvements, les groupes paroissiaux et les familles, au service de la belle mission éducative : qui soutient l’autre ? Reconnaissons que les jeunes nous confirment dans notre mission.

• Témoin de l’engagement fidèle et de la communion entre prêtres, diacres, LEMES, personnes consacrées, membres de mouvements, paroissiens. Bien sûr, il y a des difficultés, des tensions parfois. Mais, grâce aux visites pastorales, aux réunions avec les membres du conseil épiscopal et des différents conseils de l’évêque, aux services administratifs et pastoraux du diocèse, à la Direction de l’Enseignement catholique, aux EAP et équipes pastorales, aux équipes fraternelles de foi, j’en suis témoin : la communion fraternelle est possible !

• Témoin que le dialogue avec les hommes et femmes de notre temps, dialogue voulu par Dieu en donnant son Fils, se poursuit. Grâce au travail du passage Sainte-Croix, du Parvis, de Musique Sacrée, d’autres associations et services, des collaborations fructueuses ont permis un échange avec la société civile, les artistes, le monde universitaire, les médias. Dans les épreuves, nous avons pu échanger avec les représentants d’autres religions, pour signifier «qu’une cause religieuse ne se défend que par le dialogue, la rencontre de l’autre et le respect ».

Le 1er janvier, la liturgie nous fait entendre ce beau souhait : « Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage » (Nb 6, 25). À la fin des nombreuses célébrations présidées à la cathédrale ou dans les églises du diocèse, j’ai vu tant de visages rayonnants : ceux de jeunes après leur confirmation, de laïcs recevant leur mission, de personnes consacrées, de séminaristes, de diacres et prêtres au jour de leur ordination ; mais aussi les visages pacifiés de parents ou grands-parents, de personnes seules qui venaient chercher force ou réconfort. Pour tout cela, je vous invite à rendre grâce pour les dons du Seigneur à son Église.

Pour ces dix ans vécus dans le diocèse de Nantes, merci Seigneur et merci à tous !

Mgr Jean-Paul JAMES


Retrouvez un édito – cliquez –


« Extraits »  Prière du Pape François pour tous les migrants (Ile de Lesbos)
« Dieu de Miséricorde, Père de tous les hommes,
réveille-nous de notre sommeil d’indifférence !
Ouvre nos yeux à leur souffrance,…
…Puissions-nous partager avec eux les bienfaits
que nous avons reçus de ta main,… »


Liens

Saint Père en RetzFrossayChauvéLa SicaudaisSaint ViaudSaint BrévinLa chapelle Saint Louis de l’OcéanCorseptPaimbœuf