Adoration Eucharistique

Vos rendez-vous______________

Afficher l'image d'origine

  • Frossay, le vendredi à 20h00, à l’église
  • Saint Père en Retz, le 1er vendredi du mois à 9h30, à la Chapelle (église)
  • Tous les samedis soirs, avant la messe, dans le lieu elle sera célébrée       →    (voir Horaires des messes)
  • Eglise de Saint Brevin les Pins, le mardi à 17h30 (Pendant ce temps d’Adoration, lorsque le prêtre est présent vous avez la possibilité de vous confesser. Cette Adoration est suivie de la Messe à 18h30) et le vendredi de 17h30 à 18h30

 

Adoration Louange

Calendrier 2019/2020 :

Samedi 26 octobre 2019, 20h30, église de Saint Père en Retz

Dimanche 15 décembre 2019, 15h, église de Saint Brévin les Pins

Samedi 7 mars 2020, 20h30, église de Saint Brévin les Pins

Dimanche 5 avril 2020, 15h, église de Saint Père en Retz

LAM 201718

 

AUTRES:__________________________

  • Méditation du chapelet, le lundi à 17h en l’Eglise de Saint Brevin.
  • Groupe de prière, le mercredi, 17h30 en l’Eglise de Saint Brevin au cours duquel, une fois par mois, est donné un enseignement.

Thérèse AVOT au 02 28 53 58 69


 

Liens:

Saint Père en RetzFrossayChauvéLa SicaudaisSaint ViaudSaint BrévinLa chapelle Saint Louis de l’OcéanCorseptPaimboeuf


 

L’adoration eucharistique est une attitude de prière devant le Saint-Sacrement (l’eucharistie) au sein de l’Église catholique romaine et au sein de l’anglicanisme de tendance anglo-catholique. Selon la doctrice de l’Église catholique, le corps du Christ est réellement présent dans l’hostie consacrée lorsque celui-ci est exposé et adoré par les fidèles.

L’adoration peut se pratiquer à différents moments, et notamment lors de la prière eucharistique à chaque fois que la messe est célébrée. Il existe aussi des rites liturgiques propres pour l’adoration publique : le salut du Saint-Sacrement ou la procession de la Fête-Dieu. L’hostie consacrée est alors placée dans un ostensoir.

Dans certains lieux se déroule une adoration perpétuelle, c’est-à-dire que le Saint-Sacrement est exposé en permanence, tandis que les fidèles laïcs ou religieux se relaient auprès de lui. C’est par exemple le cas à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Certains ordres religieux ont été fondés pour promouvoir cette pratique, qui est considérée comme un prolongement de la messe.